La Godivelle à Vélo

La Godivelle : petit village perdu à 1203 m d'altitude, au cœur du Cézallier. Découvrez l'un des plus beaux circuits à vélo du Cézallier pour atteindre le village aux deux lacs, le lac d'en-haut et le lac d'en-bas. Un circuit difficile avec 1800 m de dénivelé positif, qu'il est toutefois possible de raccourcir. Le parcours que je propose vous fait découvrir une partie méconnue du Cézallier, entre Montgreleix et Boutaresse.

Le col de la Volpilière - Cézallier
« Le col de la Volpilière, peu avant La Godivelle - Cézallier »

Informations techniques :

  • Circuit pour vélo de route
  • Départ : Lempdes sur Allagnon (proche A75)
  • Boucle de 108 km
  • Difficulté : difficile
  • Durée : entre 7 et 8h
  • Dénivelé positif : 1808 m
  • Altitude max : 1315 m.

Les points forts de ce circuit vélo :

  • Des décors vallées, entre vallées et plateau du Cézallier
  • La vue sur le Massif du Sancy et les monts du Cantal
  • Les lacs de la Godivelle
  • La descente par Montgreleix, magnifique
  • La route entre Montgreleix et Boutaresse !
  • 4 cols dont 3 répertoriés

Étape 1 : direction Saint-Alyre-Es-Montagne

Au départ de Lempdes sur Allagnon, direction Ardes-sur-Couze en prenant la vallée de l'Alagnon pour 10 km d'échauffement sur le plat. Le début du parcours est exactement le même que le plus beau circuit vélo du Cézallier : Montée vers Apchat depuis Lanau, passage à Ardes sur Couze, sans arrêt cette fois, on poursuit directement avec la douce montée de la vallée de la Rentière. On arrive à Saint-Alyre-Ès-Montagne à 1100 m d'altitude avec toujours une magnifique vue sur le Mont Chabrut. 

Eglise Saint Alyre Es MontagneLe mont Chabrut, depuis le col de la Volpiliere
« L'église de Saint Alyre Es Montagne, et la montée vers le col de la Volpiliere »

Étape 2 : la Godivelle

À la sortie de Saint-Alyre-Ès-Montagne, il faut tourner à droite et monter tranquillement jusqu'au col de la Volpilière, à 1227 m d'altitude. C'est très roulant et il n'y a pas de difficulté particulière. Bienvenue dans un décor de tourbière, avec le massif du Sancy en fond de toile. On arrive à la Godivelle sans grande difficulté. Tout de suite à droite, un petit chemin en caillasse vous emmène jusqu'au lac d'en bas. Posez pied à terre et faîtes les quelques pas à pied.

Lac d'en Bas, la Godivelle
« Lac d'en Bas, la Godivelle »

Ensuite, repartez au village de la Godivelle. Profitez-en pour faire une halte au restaurant Ô 4 Coins d'Auvergne où vous serez super bien accueilli. Restaurez-vous, et remplissez vos gourdes, vous allez en avoir besoin. Si vous n'êtes jamais visité le village, je vous conseille fortement de monter au centre du bourg, puis d'aller jusqu'au lac d'en-haut, cratère d'origine volcanique profond de 44 m. Il y a un peu de dénivelé mais c'est très court, et le paysage est magnifique.

Lac d'en Haut, la GodivelleFontaine de la Godivelle

À votre gauche, le dénommé lac d'en Haut. Grâce aux quelques panneaux touristiques, vous en apprendrez plus sur la réserve naturelle nationale des sagnes, faite de tourbières et abritant une biodiversité exceptionnelle. À votre droite, un panorama du Cézallier avec des tourbières, les estives et quelques carrés de forêts ici et là. En redescendant, ne ratez pas non plus la magnifique fontaine du village, la plus grande du département, et la petite église romane datant du XIIème siècle.

Étape 3 : d'Espinchal à Montgreleix

Note : Si vous n'êtes pas très en jambe, il vaut mieux faire demi-tour et repartir vers Jassy. On revient certes sur ces pas, mais c'est préférable puisque la suite du circuit que je propose est encore longue.

J'ai choisi de poursuivre le circuit un peu plus loin. Depuis La Godivelle, direction la longue descente (avec des pourcentages d'environ 10%) vers le petit village d'Espinchal. À ce moment-là, on rentre brièvement dans le pays de Besse-Cézallier-Sancy. Ce passage est vraiment intéressant, on a une très belle vue sur le Sancy, puis, passé le village, on attaque de nouveau la montée jusqu'à Les Salesses et Montgreleix. Une ascension qui fait un peu mal aux jambes et en plein soleil, néanmoins les lacets sont plutôt agréables et la vue est jolie : il y a encore un superbe panorama sur le Cézallier, et au loin, les monts du Cantal.

Les lacets à la sortie Espinchal  avec vue sur le SancyMontée d'Espinchal vers Montgreleix, Cézallier
« Les lacets entre Espinchal et Montgreleix, avec vue sur le Sancy »

 

Étape 4 : la descente de Montgreleix

Après une nouvelle montée, vous voilà arrivé au charmant village de Montgreleix, prenez 5 min afin d'observer la vue panoramique et plongez dans une magnifique descente longue de 3 kilomètres.

Le village de Montgreleix, panorama sur le mont Chamaroux
« Le village de Montgreleix, panorama sur le mont Chamaroux et ses 1476 m »

Tout comme la descente d'Espinchal, les dénivelés sont d'environ -7 à -10%. Finalement, le parcours proposé évite les pourcentages les plus durs en montée, et c'est tant mieux. On est ici au kilomètre 55, la moitié du parcours. Il reste encore 2 cols à venir.

Étape 5 : le Saillant à Boutaresse

C'est la partie la plus impressionnante de ce circuit vélo : une longue ascension au faible dénivelé (entre 3 et 5%) d'environ 10 km pour aller jusqu'à Boutaresse. Pour les amoureux des cascades, faîtes un petit détour de 100 m jusqu'à la cascade du Saillant. Il n'est pas nécessaire d'aller jusqu'en bas, vous pouvez l'observer depuis le verger, et même vous rendre à son point de départ.

Vélo : la plus belle route du Cézallier !
« La plus belle route à vélo du Cézallier ! »

mont Chamaroux, cézallierles Monts du Cézallier
« La magnifique route sur le plateau du Cézallier, entre Saillant et Boutaresse »

Longue montée à vélo sur le plateau du Cézallierle plateau d'estive du Cézallier
« Le plateau du Cézallier, magistral »

Il est temps de poursuivre dans un paysage presque lunaire, s'il n'était pas verdoyant ou jaunâtre. Pas d'arbre : vous voilà seul avec une longue route en lacet, et rien autour de vous à part les monts du Cézallier, les troupeaux et quelques burons ici et là. On passe par le col de Chamaroux, à 1291 m d'altitude. Une fois passé ce col, ça redescend un peu, on peut souffler jusqu'à arriver au village de Boutaresse.

Étape finale : le col de Vestizoux, puis descente vers Blesle

Depuis Boutaresse, nous revoilà sur des terres connues avec le col de Vestizoux. Assez court et accessible, on profitera une dernière fois de la vue que nous offre le Cézallier à 1317 m d'altitude. La descente vers le Luguet, puis Anzat-le-Luguet, ne devrait pas poser de problème. Pensez à remplir vos gourdes à la fontaine du village, en redescendant il peut faire très chaud.

Descente vers BlesleMontée vers le Luguet

À partir d'ici, on reprend le même parcours qui existe déjà sur le plus beau circuit du cézallier : descente vers Blesle, puis on longe la vallée de l'Alagnon. Profitez de la vue et faîtes attention à la descente vers Blesle qui peut être piégeuse avec la fatigue. Le retour vers Lempdes-sur-Allagnon est un peu long avec ses 15 derniers kilomètres, mais rapidement on se retrouve légèrement en descente et on avoisine les 25-30 km/h sans forcer !

Détail du circuit vélo

Circuit : la Godivelle à vélo

Lieu de départ : Lempdes sur Allagnon
Type de parcours : boucle
Altitude Max : 1316 m
Difficulté : Difficile

DISTANCE
109.79 km
DURÉE
7h 8h
Deniv +
+1825 m
Télécharger la trace GPS (GPX)
Le parcours GPX est fourni à titre indicatif et sans garantie.

Les dénivelés du parcours


Col de la Volpilière (1230 m)
Col de Chamaroux (1291 m)
Lac d'en Bas de la Godivelle
Col de Vestizoux (1317 m)
Montgreleix

Carte interactive de La Godivelle à Vélo

Légende de la carte :

------ Circuit : la Godivelle à vélo - environ 109.79 km    Départ et arrivée de la randonnée.
cascades
villes-villages
Puys
lacs
circuit-velo
cols
circuit-office

Commentaires

Aucun commentaire publié actuellement.

Ajouter un commentaire :


Top
Sommaire
Map
Comment
Share